Burkina Faso

SOUTIEN À LA POPULATION DÉPLACÉE PAR LE CONFLIT, SOUTIEN ÉDUCATIF, SANITAIRE ET ALIMENTAIRE AUX ENFANTS

Contexte

Au cœur du Burkina Faso, dans la province d’Oubritenga, région de Guié, onze villages (11.000 personnes) se sont unis pour prendre en charge leur développement, afin de lutter contre la désertification. Ils ont créé l’association Zoramb Naagtaabaa. Cette association burkinabé est dirigée par un français, Henri Girard, qui, depuis 31 ans, mène aux côtés de cette population des projets agricoles, sanitaires et éducatifs. En 2018, 60 % de la population était analphabète (89 % en 1991). L’association burkinabé développe l’éducation des enfants de cette province par un appui aux écoles publiques, la construction d’écoles, de collèges et de lycées, la formation d’adultes, le parrainage scolaire, des cours d’alphabétisation et la création de bibliothèques. Depuis 2002, Mission Enfance a construit 6 écoles et 2 lycées/collèges équipés de puits et de logements d’enseignants, mais aussi une nursery pour accueillir les bébés abandonnés ou orphelins, ainsi qu’un centre de formation des infirmières pour prendre soin de ces enfants. Mission Enfance envoie annuellement des containers et participe au fonctionnement de l’AZN. Enfin, nous allons terminer dans le Centre Nord la construction du dispensaire/maternité de Goema, autre lieu d’implantation de l’AZN au Burkina Faso. Ce dispensaire est très attendu par les populations déplacées du nord du pays à cause du conflit avec les djihadistes.

 

Objectif

  • Améliorer l’éducation des enfants burkinabè,
  • Offrir une autosuffisance alimentaire aux populations,
  • Soutenir les populations déplacées du Centre Nord par un accès à la santé.

Nous allons réaliser l’électrification (par des panneaux solaires) du lycée de Guié que nous avons construit en 2011 et apporter un nouveau forage.
Mission Enfance soutient les projets agricoles de l’AZN par la création de périmètres agricoles à Filly. Nous allons creuser un bulli dans le village de Gourbaré, afin de faciliter l’accès à l’eau et permettre des cultures maraîchères. Dans ces villages, l’objectif est d’assurer l’autosuffisance alimentaire des villageois de la région, par une meilleure gestion de l’eau dans les périmètres créés à cet effet.

Agir au Burkina Faso

Vidéos

Enfants du Burkina Faso

Parrainer au Burkina Faso

Souscrire à notre newsletter